Accompagnement des entreprises

 

Michel Bélanger

Entreprises et développement durable : l'exemple de l'accompagnement des Sociétés d'aide au développement des collectivités de l'Estrie (Québec, Canada)

Résumé

Le regroupement des quatre SADC en Estrie s’est doté d’un service d’accompagnement en développement durable des petites et moyennes entreprises. Ce service mis en place en 2010 permet de répondre aux préoccupations particulières des petites entreprises en leur permettant de mieux comprendre le concept de développement durable, en les aidant à l’intégrer de façon globale dans leur gestion et en les rendant autonomes pour la mise en œuvre d’actions terrain.

Contexte et portrait du territoire

La mise sur pied en 2010 d’un service d’accompagnement en développement durable (DD) pour les PME est le fruit du regroupement des quatre Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) en Estrie : SADC du Haut-Saint-François , SADC des Sources , SADC de la région de Mégantic, SADC de la région de Coaticook . Ces derniers, en tant que leaders convaincus en développement durable au sein du réseau des SADC et CAE du Québec, voulaient offrir un service innovateur aux petites et moyennes entreprises sur leur territoire. Les SADC de l’Estrie sont des organismes de développement économique et social œuvrant dans les Municipalités régionales de comté (MRC) des Sources, de Coaticook, du Granit et du Haut-Saint-François.

image001

Qui sont les SADC?

Les Sociétés d'aide au développement des collectivités font partie du Réseau des SADC et CAE (Centre d’aide aux entreprises), un regroupement d'organismes à but non lucratif qui travaillent à faire émerger le meilleur des régions et à assurer leur développement, notamment par la création d’emplois. Le Réseau compte actuellement 57 SADC et dix CAE, tous autonomes. Le Réseau regroupe 1 350 bénévoles et 400 professionnels qui trouvent des solutions et qui agissent pour le mieux-être de nos collectivités et cela, depuis plus de 30 ans! Il compte sur des actifs de 200 millions de dollars canadiens. Chaque année, plus de 9 300 entreprises et organismes bénéficient des services d'une SADC ou d'un CAE. Tous les deux ans, ils se rassemblent dans un évènement intitulé L’université rurale québécoise, qui permet de connaître et d’échanger ce qui se passe dans une région donnée, en termes d’initiatives et d’innovations.

Présentation de la démarche

La démarche d’accompagnement s’adresse d’abord et avant tout aux petites entreprises désirant mettre en œuvre, de façon intégrée, un processus de développement durable (DD) dans leur entreprise. L’accompagnement est assuré par les deux conseillers en DD du service des SADC de l’Estrie. Ces derniers :

  • aident l’entreprise accompagnée à mieux comprendre l’étendue des enjeux de DD (par exemple, la gestion des matières résiduelles, le développement local ou la sécurité au travail) dans les petites et moyennes entreprises de la région;
  • identifient les pratiques relevant du DD déjà en place;
  • aident à cibler les défis prioritaires sur lesquels travailler et, enfin;
  • apportent un support pour la mise en œuvre d’actions (par exemple, l’obtention d’une certification, l’adoption d’une politique d’achat responsable ou la formation des employés en DD).

Dans la plupart des cas, l’accompagnement est offert sous la forme d’un forfait d’heures incluant les différentes étapes allant du diagnostic à l’accompagnement dans la mise en œuvre d’actions. Jusqu’à présent plusieurs accompagnements ont été réalisés (voir les résultats).

Les étapes de la démarche

La démarche d’accompagnement respecte les étapes du modèle classique d’amélioration continue qui s’appuie en partie sur la norme BNQ21000. Ces étapes se déclinent ainsi :

  1. évaluer votre situation : la personne ressource identifiée par l’entreprise cerne des enjeux prioritaires dans un court autodiagnostic;
  2. réaliser un diagnostic : une rencontre sur la réalisation du diagnostic, entre le conseiller DD et la personne ressource désignée au sein d’entreprise, porte sur cette étape;
  3. élaborer un plan d’action : réalisation d’un plan d’action par le conseiller DD, basé sur les résultats des deux étapes précédentes;
  4.  valider auprès des parties prenantes: d’abord avec la personne ressource désignée et ensuite avec les autres parties prenantes, telles que les employés. Il est à noter que les parties prenantes peuvent également intervenir au cours de l’étape du diagnostic;
  5. communiquer les engagements : l’entreprise est amenée à communiquer ses engagements à l’interne comme à l’externe. Les SADC de l’Estrie apportent notamment une visibilité aux entreprises accompagnées et permettre un réseautage entre elles;
  6. agir progressivement par la mise en œuvre du plan d’action réalisé. Le conseiller joue un rôle clé à ce niveau afin de faciliter cette étape, en outillant les entreprises pour les rendre plus autonomes. Cette sixième étape est éventuellement suivie par un retour à la première étape afin de débuter un autre cycle d’amélioration continue.

Ces étapes peuvent être résumées schématiquement de la façon suivante :

image003

Résultats obtenus

Au cours des 3 premières années, 38 entreprises ont été accompagnées :

  • 16 entreprises ayant moins de 5 employés;
  • 17 entreprises ayant entre 5 et 20 employés;
  • 5 entreprises ayant plus de 50 employés;
  • 10 entreprises manufacturières;
  • 20 entreprises œuvrant dans le secteur commerces et services;
  • 6 entreprises œuvrant dans le domaine touristique;
  • 2 entreprises œuvrant dans le domaine de l’agriculture.

Voici quelques résultats partiels de ces accompagnements :

  • Nombre d'employés touchés par le projet : 250
  • Nombre de formations en DD offertes aux employés : 11
  • Certifications environnementales obtenues ou en voie d'obtention : 7
  • Nombre d'événements / articles publiés sur les démarches DD des entreprises : 46
  • Initiatives visant le mieux-être au travail : 11
  • Taux de rétention des employés : 94%
  • Initiatives visant la réduction des émissions de GES : 10
  • Initiatives visant l'achat de biens et services responsables : 25
  • Initiatives visant une meilleure gestion des matières premières et résiduelles : 26
  • Initiatives visant l'économie d'énergie : 23
  • Initiatives visant la gestion durable de l'eau : 7
  • Initiatives visant la gestion d'autres types de polluants (sols, air, bruit, odeurs, COV, poussières, etc.) : 10

Évaluation des 3 premières années du projet d'accompagnement des entreprises

Quelques constats sont tirés des accompagnements effectués :

Le manque de ressources humaines et financières et de temps dans les PME:

Les petites et moyennes entreprises ont peu de connaissances, théoriques et appliquées, sur le DD et ont besoin d’être accompagnées pour mieux maîtriser les concepts du DD et les mettre en œuvre. Les limitations financières et temporelles sont des éléments restreignants. La phase d’accompagnement visant la mise en œuvre des actions est donc très importante, tout comme l’aide à la recherche de financement.

La compréhension du DD et le lien avec l’innovation et la survie de l’entreprise:

Les entrepreneurs ont une connaissance limitée du DD qu’ils associent principalement à l’efficacité énergétique et la gestion des matières résiduelles. Les entrepreneurs ont également une vision restreinte de l’ensemble des avantages d’intégrer le DD. Les premières étapes de l’accompagnement permettent d’approfondir ces connaissances. Les multiples avantages convainquent les entreprises d’embarquer dans une démarche. Parmi ceux-ci :

  • écho plus grand des valeurs de l’équipe de travail;
  • augmentation de l’attractivité de l’entreprise;
  • meilleure rétention des employés;
  • augmentation de la productivité des employés;
  • réduction des risques;
  • diminution du taux d’absentéisme des employés;
  • aide à mettre en place la relève;
  • gain de temps et d’argent au niveau d’application de règlements environnementaux futurs;
  • diminution des coûts énergétiques;
  • augmentation de la profitabilité;
  • amélioration des possibilités de financement;
  • amélioration de l’image de l’entreprise;
  • visibilité accrue de l’entreprise;
  • augmentation de la part du marché;
  • empreinte écologique diminuée;
  • lien de confiance solidifié avec la clientèle;
  • leader pour le secteur d’activité – possibilité de collaboration et d’échanges

L’autonomie des entreprises en DD:

Les outils d’accompagnement clé en main permettent aux entreprises de prendre en charge plus facilement leur démarche et d’orienter leurs actions. L’objectif premier du projet est d’amener les entreprises à intégrer le DD dans leur culture d’entreprise.

Étude de cas

Les P’tits Pouces Verts, une garderie durable à Saint-Georges-de-Windsor

La garderie Les P’tits Pouces Verts est une jeune entreprise privée accueillant les enfants de la naissance à 5 ans. Cette garderie est en pleine croissance et elle espère pouvoir accueillir, à terme, près de 70 enfants.

Dès son ouverture en 2010, l’équipe en place a instauré plusieurs mesures vertes ayant toujours préséance aujourd’hui. Parmi celles-ci, notons l’utilisation des couches lavables, le compostage, la culture d’un jardin permettant à la garderie de s’y alimenter et l’organisation annuelle d’un défilé de vêtements écologiques locaux. Pour la propriétaire, il est indispensable de sensibiliser les enfants dès leur jeune âge à la protection de l’environnement. Le développement de sa garderie s’orientera donc vers cette voie.

L’accompagnement offert par les SADC de l’Estrie a tout d’abord permis de cibler les éléments en place relevant du DD. Les employés ont par la suite été invités à participer aux efforts de l’entreprise lors d’une courte formation. Des outils de communication ont été développés, permettant notamment de présenter un argumentaire solide aux parents et de  les sensibiliser à des enjeux de DD, tel que les impacts environnementaux des couches jetables. De plus, un support documentaire a été donné pour améliorer les performances du compostage sur le site et intégrer de nouvelles activités environnementales avec les enfants. Les outils de gestion ont également été améliorés, permettant entre autre une meilleure définition des mission-vision-valeurs de l’entreprise en y intégrant le DD.

Cette démarche structurée en DD a permis à l’entreprise, par la mise en œuvre des actions décrites et plusieurs autres, de bénéficier d’une importante visibilité alors qu’elle fut sélectionnée comme finaliste de la catégorie « Petite entreprise ou institution » au Gala des Prix d’excellence en environnement des Cantons-de-l’Est en 2012.

Conclusion

La mobilisation d’acteurs sociaux-économiques des régions, telles les SADC, est primordiale afin de permettre aux petites organisations d’intégrer le développement durable. Une approche intégrée supportée par des intervenants ayant une solide formation dans le domaine permet des résultats concrets dans les entreprises. Dans le cas du présent projet, les SADC de l’Estrie ont réussi à élever la compréhension du concept du DD chez les acteurs interpellés sur leurs territoires, en plus de les outiller solidement pour assurer une pérennité aux projets débutés.

image008

Événement de réseautage avec entreprises accompagnées, 2013.

Comment citer ce texte ?

BÉLANGER, M. (2013). « Entreprises et développement durable : l'exemple de l'accompagnement des Sociétés d'aide au développement des collectivités de l'Estrie (Québec, Canada) ». Dans GAGNON, C. (Éd). Guide québécois pour des Agendas 21e siècle locaux : applications territoriales de développement durable viable, [En ligne] (page consultée le jour mois année).

En complément

Blogue DD des SADC de l’Estrie

Certification ISO 26 000

Certification ISO 14 001

Les acteurs et leurs principaux rôles

Pour aller plus loin

Les dimensions ontologiques, stratégiques et organisationnelles de l'appropriation du concept de développement durable en entreprise

Développement durable et entreprises : du concept à la typologie

Dernière modification: 10 juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre × = 16

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>