Alma

 

Plan stratégique de développement durable de la Ville d'Alma 2017-2021

Résumé

C’est en 2011 que le conseil municipal de la Ville d’Alma a entrepris sa démarche de ville d'almadéveloppement durable en embauchant un chargé de projet en développement durable afin de réaliser le premier inventaire de gaz à effet de serre (GES) de la municipalité. Suite au dépôt de ce premier inventaire au ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) en février 2013, un plan d’action pour contrer les émissions de GES a aussi été mis en place et de là découle le premier Plan stratégique de développement durable de la municipalité .

 

INtroduction

Une des principales forces de la Ville d’Alma dans sa démarche de développement durable est d’avoir pris en main sa propre destinée. La création du Comité de développement durable, formé de deux membres du conseil municipal et de tous les directeurs des services municipaux, démontre l’engagement du conseil municipal envers le développement durable ainsi que sa volonté de se doter d’une vision à long terme de la municipalité.

Présentation du projet

Le territoire

La Ville d’Alma est issue d’une première fusion des municipalités d’Isle-Maligne, Naudville, AlmaRiverbend et Alma en 1962, puis d’une seconde en 1976 avec la paroisse de Saint-Joseph d’Alma. Finalement, la ville a connu une troisième fusion en 2001 avec les municipalités de Delisle et de Saint-Cœur-de-Marie.

D’un point de vue géographique, la Ville d'Alma est limitrophe au lac Saint-Jean et traversée par deux rivières, la Grande Décharge et la Petite Décharge qui, à leur confluent, forment la rivière Saguenay. Divers « accidents géographiques », tels que des reliefs accidentés, des ravins profonds et des affleurements rocheux marquent le territoire almatois. Si ces contraintes apparaissent comme des obstacles sur le plan physique ou économique, elles contribuent à donner un paysage urbain ayant une grande valeur esthétique ainsi que de très beaux sites naturels qui ignorent la monotonie.

Population

Alma est la métropole de la municipalité régionale de comté (MRC) de Lac-Saint-Jean-Est qui compte quatorze municipalités. La Ville d’Alma, située au centre de la MRC, constitue le pôle commercial et industriel desservant l’ensemble de ce territoire. Elle dessert à plusieurs égards une population de 52 520 habitants et représente donc 57 % de la population de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

Alma est située au centre géographique de la région du Saguenay‑Lac-Saint-Jean. La population totale régionale est d’environ 275 000 habitants. En 2011, la ville comptait 30 904 habitants et comptait 13 324 logements privés. La densité de population est de 158 personnes au km2.

centre ville d'Alma

centre ville d'Alma

Activité économique

Alma s’étend sur une superficie totale de 195,59 km2, dont 15 % du territoire est urbanisé. Une grande partie du territoire est occupée par des terres en culture et de nombreuses exploitations agricoles qui contribuent également à la croissance économique de la ville. La présence d'industries lourdes comme Rio Tinto Alcan permet de maintenir un niveau d'activité économique important, alors que les petites et moyennes entreprises contribuent au développement de la ville. Soulignons que le centre-ville d'Alma a su rester un élément important du dynamisme local, et ce, grâce aux efforts de l'ensemble de la collectivité.

Structure municipale

La Ville d’Alma est régie par un conseil municipal formé du maire et de huit conseillers municipaux. Depuis novembre 2009, le rôle de maire est assumé par M. Marc Asselin. La structure administrative de la Ville d’Alma est, quant à elle, sous la responsabilité de la direction générale. Elle est composée des services suivants : le Service des ressources humaines, le Service de prévention des incendies, le Service des loisirs et de la culture, le Service des travaux publics, le Service du greffe, le Service des finances, le Service des communications ainsi que le Service d’urbanisme.

Démarche de développement durable

Une des principales forces de la Ville d’Alma dans sa démarche de développement durable est d’avoir pris en main sa propre destinée. La création du Comité de développement durable, formé de deux membres du conseil municipal et de tous les directeurs des services municipaux, démontre l’engagement du conseil municipal envers le développement durable ainsi que sa volonté de se doter d’une vision à long terme de la municipalité. Pour la mise en œuvre de sa démarche de développement durable, le comité a opté pour une démarche planificatrice et volontaire plutôt qu’un cadre prescriptif.

La stratégie est financée à même les budgets de la municipalité.

Motivations à  se lancer dans une démarche de développement durable

Les raisons à se lancer dans une démarche de développement durable tirent leur source de l’inventaire de gaz à effet de serre réalisé en 2011 par la municipalité et la volonté des autorités locales à s’inscrire dans la durabilité dont la première étape était le plan d’action de réduction des GES en 2014.

La Ville d’Alma manifeste ainsi son désir de consolider ses orientations stratégiques dans une approche globale de gestion intégrant un processus d’amélioration continue vers le développement durable. La mise en place de cette stratégie permettra d’intégrer davantage le développement durable dans les processus décisionnels du conseil municipal et des administrateurs municipaux afin d’orienter et d’encadrer le développement de celle-ci. Elle deviendra la référence face aux changements souhaités au niveau du développement économique, environnemental, social et culturel de la municipalité.

Par la réalisation des différentes mesures et actions concrètes découlant de la mise en œuvre du plan stratégique de développement durable, la municipalité contribuera à en faire la promotion auprès de la population almatoise.

Objectifs initiaux du projet

La stratégie de développement durable de la Ville d’Alma 2017-2021 vise principalement à atteindre trois objectifs :

  •  Intégrer le développement durable à la mission de la Ville d’Alma et dans l’ensemble de ses processus décisionnels, ses opérations et ses activités.
  • Développer une culture organisationnelle basée sur les valeurs du développement durable et un mode de gestion respectueux des personnes et de l’environnement.
  • Favoriser la compréhension, la promotion et l’engagement en matière de développement durable auprès des employés municipaux et des citoyens.

Structure de travail

Le Comité de développement durable est constitué de tous les directeurs de services représentant chacun de pôles de DD (ressources humaines, environnement, social et économique) et de deux conseils municipaux

Ce comité se rencontre environ tous les deux mois ou selon les besoins et les projets en cours. Il a été formé suite au dépôt en 2014 du plan d’action pour réduire les émissions de GES. Conformément à ce plan d’action, la ville d’Alma s’engage à diminuer ses émissions de GES du secteur corporatif en excluant la sous-traitance et le traitement des eaux usées de 20% par rapport à 2011.

Déroulement de la démarhe

Bilan et diagnostic du térritoire

Afin d’amorcer la démarche de développement durable, des rencontres individuelles ont été amorcées par le chargé de projet en développement durable et chacun des directeurs de services et des organismes paramunicipaux tels que l’Aéroport d’Alma, Tourisme Alma Lac-Saint-Jean et le Centre de villégiature Dam-en-Terre. À la suite de ces rencontres, des ateliers ont été réalisés avec les membres du comité de développement durable afin que ceux-ci puissent échanger sur les différents constats ainsi que sur les principales idées à soumettre dans le but d’orienter la démarche et de poser un diagnostic de la situation actuelle de la Ville.

La réalisation du Portrait et bilan de la Ville d’Alma dans la démarche de développement durable, a permis de répertorier plusieurs initiatives déjà mises en place par l’administration municipale. On peut compter parmi celles-ci la revitalisation du centre-ville, le programme d’économie d’eau potable, le plan d’action de réduction des émissions de GES, la remise en valeur de la rivière Petite Décharge et la mise en place d’une politique familiale.

Plan d'action stratégique de développement durable 2017-2021

Afin de répondre aux principaux enjeux et orientations, la Ville d’Alma propose un Plan d’action stratégique de développement durable 2017-2021. Celui-ci met l’emphase sur les actions à réaliser afin d’atteindre les objectifs que la Ville s’est fixés selon un échéancier quinquennal. Les partenaires, la période de réalisation souhaitée, les priorités d’action et le budget y sont présentés. Pour chaque action, les services de la Ville pourront identifier des indicateurs de performance et travailler conjointement avec différents partenaires.

Les consultations publiques

À l’automne 2015, la Ville d’Alma a mandaté le Centre québécois de développement durable (CQDD) afin de planifier, préparer et coordonner des consultations publiques. Ainsi, une soixantaine d’intervenants du milieu économique, du secteur social et communautaire ainsi que des organisations du milieu environnemental ont participé à trois séances de consultations ciblées. Ces rencontres ont été tenues le 20 octobre, le 27 octobre et le 12 novembre 2015. Tous les participants conviés ont échangé sur les huit enjeux préalablement identifiés par le comité  et contenu dans le Portrait et bilan de la Ville d’Alma, et servant de cadre à la consultation. Ces enjeux sont :

  • La vitalité économique
  • L’achat et la consommation responsable
  • L’embellissement et la protection du patrimoine bâti
  • L’étalement urbain
  • La protection de l’environnement
  • La mobilité durable
  • La diminution des émissions de GES
  • La santé, l’équité et la qualité de vie

Animées par le CQDD, ces séances ont permis principalement d’informer la population de la démarche de la Ville d’Alma et de recueillir les préoccupations et propositions du milieu afin de bonifier le projet de stratégie de développement durable. Cette invitation du milieu et des partenaires de la Ville d’Alma démontre l’implication des élus pour une démarche où la consultation des parties prenantes a été mise en avant plan.

Le bilan des consultations

Au cours des consultations publiques, 343 propositions ont été recueillies. Le tableau ci-dessous présente les propositions soumises par les participants qui sont répertoriées selon les huit enjeux prédéfinis par le comité de développement durable.

Tableau 1: Nombre de propositions soumises par enjeu

alma.3

À la suite du dépôt du rapport du CQDD au printemps 2016, la Ville d’Alma a procédé à l’examen des propositions reçues. Parmi les 343 propositions recueillies, plusieurs initiatives ayant déjà été répertoriées lors de l’exercice du bilan et portrait de la Ville ont été retirées et plusieurs autres portant sur le même objet ont été synthétisées ou reformulées. Au final, 90 propositions ont été retenues. Ce travail a été exécuté à l’interne à l’aide de rencontres individuelles avec les directeurs des différents services concernés et avec l’appui du comité de développement durable.

Au terme du processus d’analyse, la vision dégagée a permis de regrouper les huit enjeux initiaux en six enjeux stratégiques et d’établir les objectifs et pistes d’intervention aptes à guider la municipalité vers le futur.

Les six enjeux identifiés qui structureront l’ensemble des propositions retenues sont les suivants :

Enjeu 1 : la diversification et le développement économique durable;

Enjeu 2 : l'embellissement et la pérennité du milieu bâti existant;

Enjeu 3 : la mobilité durable;

Enjeu 4 : la santé, l’équité et la qualité de vie des citoyens;

Enjeu 5 : la protection de l’environnement;

Enjeu 6 : la sensibilisation et la promotion des valeurs de développement durable.

 

Les propositions qui sont apparues prioritaires sont maintenant présentes dans Plan stratégique de développement durable de la ville d'Alma.

Les six enjeux identifiés sont connexes aux principes de la stratégie québécoise sur le développement durable adoptée par le gouvernement du Québec en 2006 et dont les ministères et organismes doivent tenir compte dans leur démarche de développement durable.

Quelques aménagements

Quelques aménagements

Conclusion

La mise en place de cette stratégie permettra d’intégrer davantage le développement durable dans les processus décisionnels du conseil municipal et des administrateurs municipaux afin d’orienter et d’encadrer le développement de celle-ci. Elle deviendra la référence face aux changements souhaités au niveau du développement économique, environnemental, social et culturel de la municipalité.

En complément

Comment citer ce texte ?

VINCENT, P. (2018). « Plan stratégique de développement durable de la Ville d'Alma ». Dans GAGNON, C. (éditrice). Guide québécois pour des Agendas 21e siècle locaux : applications territoriales de développement durable viable, [En ligne] http://demarchesterritorialesdedeveloppementdurable.org/alma/ (page consultée le jour mois année).

 

Dernière modification: 26 mars 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept × 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>