Ayen (France)

 

Jérémy Gadek

Le durable a son Village à Ayen

Résumé

Ayen est un village français de quelque 750 habitants, situé dans le département de la Corrèze dans la région Aquitaine – Limousin – Poitou-Charente. Cette région est majoritairement rurale, avec une tradition agricole marquée. Sa population compte parmi les plus vieillissantes de France. Cette situation implique de fortes problématiques de désertification rurale et donc un fort enjeu pour maintenir la population et attirer de nouveaux arrivants. C'est en partie pour cette raison que l'équipe municipale, au tournant des années 2000, a eu l'idée de s'inscrire dans une démarche de développement durable pour ancrer Ayen dans une optique de qualité de vie responsable.

Territoire et contexte

Après une forte augmentation de la population au cours des années 2000, la tendance est Ayenau ralentissement dans les années 2015. Ayen a accueilli de jeunes parents et néoruraux, ce qui implique une population jeune sur ce territoire. Le territoire a également attiré une population plus âgée, à la retraite pour résider à l'année ou quelques mois par an sur le territoire. Cette population est généralement aisée, mais c'est aussi un vivier de participation, car ces personnes sont enclines à s’impliquer dans les projets communaux. Ayen reste toutefois un territoire en tension : les habitations à vendre ou à louer sont assez nombreuses et la population active dépend essentiellement des bassins d'emploi proches, soit Brive-la-Gaillarde et Objat. Les services publics ont eu tendance à quitter le territoire, et le maintien d'activités de commerce, services à la personne et aux publics a été l’objet politiques municipales successives, ce qui a donné des résultats positifs

Les nouvelles activités économiques du territoire reflètent ces changements : un village de vacances VVF, orienté sur le tourisme rural et durable, est devenu le principal employeur local. Plusieurs commerces de proximité perdurent : boulangerie, épicerie ainsi que 3 restaurants. La commune est bien dotée en services de santé et a une pharmacie. Une maison des services aux publics abrite l'agence postale communale. On compte aussi 2 garages et quelques autres activités.

AYEN 212

Organisation de la démarche

En France, les Agendas 21 sont essentiellement portés par des collectivités territoriales et peuvent bénéficier d'une reconnaissance ministérielle, sous forme d'un « label » Agenda 21 Local. Une stratégie nationale de développement durable et un cadre de référence guident l'élaboration des projets territoriaux de développement durable selon cinq finalités et cinq éléments de démarche.

Tableau

Du fait de moyens budgétaires limités, ce sont, à l'origine, les élus qui ont impulsé la démarche de développement durable. Ils se sont fait aider dans ce processus par l'association Notre Village qui a mis au point un accompagnement des territoires ruraux pour la mise en œuvre d'un projet de territoire, type Agenda 21, sous le label Notre Village Terre d'avenir. Le partenariat avec l'association a permis de produire une première charte, soit l’équivalent d'un plan d'action et d'obtenir « 1 hirondelle ». La charte valant pour 3 ans, le partenariat avec Notre Village a été renouvelé par deux fois et en 2014, Ayen en était à sa 3e hirondelle.

Parallèlement, en 2006, la commune a décidé de se lancer dans l'élaboration de son Agenda 21 local. La démarche est reconnue en 2007, renouvelée en 2010 et en 2013 où le Ministère a reconnu l'Agenda 21 de deuxième génération d'Ayen. Au cours de cette période, les élus bénévoles ont décidé de se faire aider, dans un premier temps, par un jeune en service civique. Un collectif associatif, intitulé Le durable a son village, s'est également monté en 2013 et a embauché un salarié qui est mis à disposition de la Commune pour moitié de son temps sur l'Agenda 21. Collectif associatif et Commune œuvrent de concert pour le développement durable local. Comme en atteste le fait que le slogan « le durable a son village », c’est à la fois la devise de la commune et le nom du collectif.

Le porteur actuel de la démarche est toujours la commune d'Ayen, mais les synergies avec le collectif Le durable a son village sont nombreuses, que ce soit dans le portage d'actions de l'Agenda 21, la sensibilisation au développement durable ou la recherche de nouveaux projets.

Concrètement, un élu du conseil municipal est délégué au développement durable et à l'Agenda 21; il travaille également avec d'autres élus au sein de la Commission développement durable. Côté collectif associatif, le membership comprend des adhérents individuels, associatifs et des entreprises ainsi que le salarié. Ce poste bénéficie d'une subvention régionale pour la moitié du salaire; l'autre moitié est subventionnée par la mairie pour la mi-temps consacrée à l'Agenda 21.

Le Conseil Municipal reste maître de l'étape décisionnelle, toute nouvelle action faisant l'objet d'une délibération.

Origines du projet

Outre la nécessité, pour le territoire, de retrouver de l'attractivité, quatre sujets, essentiellement, ont servi de fer de lance à la démarche :

  • l'éclairage public, très intense dans le bourg et notamment au niveau du village de vacances ;
  • la gestion des déchets, dans laquelle Ayen fait office de pionnier au sein du territoire briviste ;
  • la réduction des pesticides et l'engagement dans une charte « 0 phyto » tout en conservant une politique de fleurissement ;
  • enfin, le maintien d'une vie communale avec des services et activités proposés aux habitants.

À l'origine, le plan d'action était organisé en cinq axes reprenant les cinq finalités du développement durable. Certaines finalités ont très vite été traitées, d'autres étaient moins étoffées. Parallèlement, une des préconisations du Ministère, à l'occasion du deuxième programme d'actions, a été de définir des axes plus transversaux et d'insister aussi sur la transversalité avec les autres échelles du territoire.

Ayen a tenu compte de ces observations, en créant 4 nouveaux axes dans son deuxième  plan d'action et en multipliant les projets transversaux. De plus en plus la commune ambitionne de relayer et promouvoir le développement durable au sein de l'agglomération ainsi que de représenter l'agglomération auprès des autres échelons au niveau du développement durable.

Structure de travail

L'organisation à Ayen est très simple puisqu'il y a une unique instance de suivi de la démarche (le comité de pilotage), sans compter l'instance décisionnelle (le Conseil Municipal).

Le Comité de Pilotage se réunit mensuellement depuis les débuts du projet. Le Ministère a également préconisé la mise en place de réunions thématiques, ce qui a été fait : elles ont lieu à date fixe, soit le 2e mardi du mois. Le Comité de Pilotage est ouvert à tous, et l'organisation thématique a eu pour effet de faire venir certaines personnes ponctuellement, en fonction de leurs centres d'intérêt.

Les réunions s'organisent en deux parties : 30 à 40 minutes de présentation par le chargé de mission et l'élu ou un intervenant spécialiste puis 45 minutes à 1 heure de discussion sur la thématique : "où en est-on ? Pistes d'amélioration et idées d'action pour l'avenir".

Chaque année, une réunion est consacrée au bilan des actions engagées avec les résultats du suivi. Depuis peu, à la demande de membres du comité de suivi, une réunion sert de rétrospective des mois précédents pour situer les avancées sur les sujets traités et les idées proposées.

Déroulement de la démarche

L'Agenda 21 d'Ayen a suivi un processus classique de mise en œuvre avec quelques nuances liées à son importance et à ses moyens limités :

  • le diagnostic d'origine a été réalisé par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement ;
  • la dimension stratégique a été moins poussée que sur d'autres collectivités, en partie du fait que les dynamiques structurantes sur le territoire dépassent largement le contexte ayennois.

Le premier plan d'action, suite à son renouvellement, comptait 107 actions. À l'occasion de l'Agenda 21 de deuxième génération, le programme d'action a été constitué sur une nouvelle logique : les actions du premier plan d'action, toujours d'actualité et traitant d'un même sujet ont été regroupées dans des thématiques et les nouvelles actions ont été ajoutées de manière indépendante. Le plan d'action actuel compte 71 actions ou thématiques.

image

Vue sur le bucolique village d'Ayen © La Boissière

La démocratie participative s'exprime de plusieurs manières. Outre le Comité de pilotage, la concertation passe par les réunions du collectif associatif qui propose certaines actions. Certaines actions pluriacteurs disposent d'un comité technique propre.

La démocratie participative est l'une des thématiques inscrites au plan d'actions, ce qui par rétroaction finit par impacter la démarche globale : certaines idées portées lors de réunions de hameau peuvent in fine être discutées au comité de pilotage. Enfin, la sensibilisation de tous les publics au développement durable, préalable indispensable pour avoir une démocratie participative constructive, est au cœur du plan d'action. L'information autour du projet et de la concertation passe par les canaux locaux, principalement «  Ayen Infos » qui est une liste de diffusion municipale par Internet qui envoie jusqu'à une dizaine de messages par semaine à 375 foyers.

Ayen n'est pas au stade d'avoir une démarche évaluative globale. L'évaluation est un processus coûteux en moyens humains ou onéreux, surtout si on passe par un prestataire extérieur. Par contre, la commune est assez avancée en matière de suivi : elle dispose d'une douzaine de tableaux de suivi d'indicateurs et a développé un outil visuel pour présenter l'avancée des actions. Les processus évaluatifs passent essentiellement par du qualitatif et visent plutôt certaines actions que la démarche de territoire dans son ensemble.

Résultats et défis

Ayen passe aujourd'hui pour un territoire moteur en matière de développement durable et exemplaire sur de nombreux sujets. La collectivité bénéficie d'une certaine notoriété qui l'inscrit dans de nombreux réseaux d'échanges autour des Agendas 21. La population accueille en général favorablement la démarche, même si comme dans tout territoire, il est difficile d’avoir une participation nombreuse aux divers événements. La dynamisation des acteurs est l'un des enjeux de notre Agenda 21.

Le fait qu'Ayen se lance dans de multiples projets-pilotes, labels, concours et réseaux d'échanges implique la venue de collectivités, l'accueil de stages ou de rencontres, générant ainsi quelques impacts directs sur l'économie de proximité. Ces événements, comme les reportages dans la presse ou la télévision, sont autant de signes pour la population locale. Cela démontre l'importance cruciale de la communication, avec la difficulté de ne pas la faire au détriment du temps consacré au temps de réalisations concrètes qui constituent le cœur de l'Agenda 21.

Autre dilemme : Ayen est extrêmement proactive en termes d'actions, mais cela se fait au détriment d'une implication populaire dans la définition pratique de l’action et des outils choisis : les outils de mobilisation sont nombreux, mais la participation n'intervient que rarement à ce stade.

Dernier défi, et non des moindres : les difficultés financières liées au désengagement de l'État auprès des collectivités locales, ce qui impacte sur les politiques et les programmes concernant l'Agenda 21. Il n'est pas certain que l'arbitrage abonde dans le sens du développement durable à l'avenir. La création du collectif associatif le durable a son village est une réponse à ce risque ; le collectif se veut le gardien de la dynamique de développement durable au cas où la politique municipale s'éloigne des enjeux de durabilité.

Comment citer ce texte ?

GADEK, J. (2016). « Le durable a son village à Ayen ». Dans GAGNON, C. (Éd). Guide québécois pour des Agendas 21e siècle locaux : applications territoriales de développement durable viable, [En ligne] http://www.demarchesterritorialesdedeveloppementdurable.org/ayen-france/ (page consultée le jour mois année).

Pour aller plus loin...

Agenda 21 local d'Ayen

Dernière modification: 1 février 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × = dix-huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>