Bromont (Québec)

 

Démarche territoriale de développement durable "Pense ta ville" à Bromont

Résumé

L’adoption d’un plan de développement durable pour la Ville de Bromont en 2012 est imbriquée directement au projet « Pense ta Ville », vaste consultation publique visant à mobiliser les citoyens. Le plan est orienté sur l’engagement de la communauté, son ouverture sur le monde, l’inclusion sociale et sur la protection de l’environnement naturel.

Présentation du contexte géographique

Situé en Montérégie, dans la région touristique des Cantons de l'Est, le territoire  de Bromont est localisé en bordure de l'autoroute 10, à égale distance de Montréal et Sherbrooke. On y dénombrait, en 2011, 7 649 habitants permanents et près de 6 000 résidents saisonniers.  La ville a connu un accroissement de sa population, de plus de 26,5 % entre 2006 et 2011. Ce qui est une croissance énorme comparé à celle de l'ensemble du Québec qui se situait à 4,7 %. Ville de centralité, Bromont connaît également une croissance marquée dans ses secteurs industriels et commerciaux. Elle compte un important Parc scientifique doté d’un centre de recherche en microélectronique et de grandes industries. Elle est particulièrement connue grâce à ses nombreux attraits touristiques et ses événements d'envergure internationale, telles les compétitions équestres ou compétitions de vélo de montagne. Bromont est l'hôte de plusieurs activités sportives et culturelles importantes, également reconnue pour son centre de ski et ses nombreux terrains de golf.

Motivations

L’idée d’un plan de développement durable (DD) pour Bromont est née en 2009 suite à la volonté des élus locaux de mettre le DD concrètement en application sur le territoire de la municipalité. L’objectif principal était de doter la ville d’un plan d'action construit par et pour la collectivité, et basé sur deux principes :

1)    chaque citoyen devait avoir la chance d’exprimer ses opinions sur l’avenir de la communauté ;

2)    les actions devaient être retenues par la collectivité et non par les experts externes.

De là sont nées des équipes de travail, des ateliers de réflexion auxquels ont assisté plus de 500 personnes. A l’été 2012, la version préliminaire du plan a été présentée aux citoyens, institutions, commerces et industries lors d’une fête citoyenne axée sur le DD. C’est à l’automne 2012, par résolution du conseil municipal, que le plan final a été adopté. Depuis, l’engagement  n’a pas  cessé chez les citoyens, les entreprises, et la Ville met en œuvre les actions priorisées par le plan de DD.

Fête citoyenneCe projet a suscité une participation citoyenne hors du commun pour un exercice de planification municipale, pour un territoire  de moins de 10 000 h. L’idée du thème « Pense ta ville » est le résultat d’une réflexion de la part des intervenants municipaux en collaboration avec une firme de communication, dans le cadre de la campagne de communication .

Les prémisses du projet étaient basées sur le concept de « partenariat envers le développement durable »; la Ville de Bromont ne souhaitant pas adopter un plan visant exclusivement les activités municipales. Ainsi, toute la méthodologie de la démarche a été pensée dans une optique de créer des partenariats avec des institutions, des commerces, des industries et des citoyens.

Structure de travail

Le projet aura optimisé les ressources internes et externes en misant avant tout sur l’implication des élus et des administrateurs. En effet, les six conseillers municipaux, la mairesse en plus du directeur général ont été impliqués et formés au concept de DD.

La Ville a aussi décidé d’identifier un porteur de dossier interne pour le projet.  L’embauche d’un directeur du DD a permis de coordonner à l’interne et piloter le projet du début à la fin.

Au niveau des consultants externes, la Ville a, dès le début du processus, embauché un consultant senior en DD pour assurer le cadrage de la démarche. Une firme locale de graphisme a également illustré la campagne de sensibilisation « Pense ta ville ». Un expert en relations publiques a assuré la collaboration de toutes les parties prenantes : citoyens, organismes communautaires et environnementaux, entreprises, développeurs immobiliers, etc.  Pour chaque thématique abordée, un expert technique (biologiste, économiste, architecte du paysage, urbaniste, expert en sentiers et parcs, ingénieur en efficacité énergétique et transport) est venu appuyer la réflexion des citoyens, lors des ateliers de travail auxquels assistait le directeur du DD.

Finalement, le premier geste de la municipalité a été d’impliquer des leaders de la communauté afin que le plan de DD soit fait par et pour les citoyens.  De là, il y a eu la mise sur pied du comité de DD présidé par la mairesse et composé de 13 représentants de la communauté et des membres du comité de pilotage; il a été coordonné par le directeur du DD.

Dès le début du projet, un comité de DD a été formé de Consultation 1personnes influentes dans la communauté, qui ont été choisies en tant que leaders et agents de changement dans leur secteur d’activités respectives.  Ils devenaient ainsi pour Bromont des ambassadeurs et des partenaires importants du projet.  Ce comité se rencontre deux fois par année pour relayer l’implication des parties prenantes et la transparence municipale.  De plus, afin d’assurer la continuité du projet, un comité interne de la municipalité constitué de la mairesse, du conseiller municipal responsable du DD, du directeur général, du directeur du DD et des responsables des communications, poursuit son travail pour assurer le respect du plan au sein de la municipalité et encourager l’engagement de nouveaux partenaires.

Le rôle de ce comité est d’identifier les enjeux de DD  au sein du territoire, cadrer la démarche, réviser les documents produits et définir une vision préliminaire du projet. Dix grands thèmes ont découlé des réflexions du comité sur les enjeux. Ils sont :

  • arts et culture ;
  • matières résiduelles et transport ;
  • énergie et gaz à effet de serre ;
  • gestion de l’eau ;
  • sentiers et parcs ;
  • vie sociale, services communautaires et loisirs ;
  • milieux naturels et paysages ;
  • santé, éducation et alimentation ;
  • vie sociale et touristique ;
  • occupation du territoire.

Déroulement de la démarche

Le projet de doter la Ville de Bromont d’un plan de DD s’est rapidement retrouvé dans les priorités du conseil municipal.  Ce dernier s’est inspiré d’autres projets canadiens afin d’identifier l’approche la plus efficace.  L’approche retenue fut celle de  Natural Step.   Un document précisant la vision du développement pour 2030 a été produit par la communauté pour ensuite donner lieu à un plan d’action dans lequel des moyens concrets et des indicateurs pour en mesurer les retombées réelles ont été identifiés.

Vision 2030

Vision 2030

Avant l'adoption du plan de DD (septembre 2012), des consultations publiques ont eu lieu : les citoyens et les entreprises de Bromont ont été invités  à venir se faire entendre et à réfléchir sur l’avenir souhaité.  Plus de 500 personnes se sont réunies pour discuter des différents thèmes.  Près de 1 500 actions ont été suggérées par les participants et  regroupées en 5 grandes orientations.

Les actions entreprises par la Ville, les citoyens et les institutions, commerces et industries sont basés sur les principes suivants :

Bromont

  1. Bâtir ensemble une économie dynamique et responsible.
  2. Développer le territoire de manière durable
  3. Gérer notre eau de manière intégrée et responsible.
  4. Créer une communauté enrichissante et accueillante pour les visiteurs.
  5. Utiliser efficacement nos ressources et diminuer les gaz à effet de serre.

 Le plan de DD comprend 35 actions qui concernent directement les activités de la Ville, dont plusieurs ont débuté en 2013. Les partenaires du plan s’unissent ainsi afin d’atteindre la vision 2030 de Bromont.  La préparation de ce plan de DD de la collectivité a été entreprise avec le concours du Fonds municipal vert, un fonds financé par le gouvernement du Canada et géré par la Fédération canadienne des municipalités. Malgré ce soutien, les points de vue exprimés sont ceux des auteurs et n’engagent nullement la responsabilité de la Fédération canadienne des municipalités ni celle du gouvernement du Canada. Il va sans dire qu’il s’agit d’un projet à long terme et que sa pérennité est en quelque sorte assurée.

Le gala de reconnaissance en développement durable

La Ville a souligné le 24 septembre 2013, d’une part l’anniversaire d’adoption de son Plan et, d’autre part, les efforts des partenaires engagés lors d’une soirée reconnaissance. La première édition du Gala de reconnaissance en développement durable a récompensé des partenaires dans cinq catégories dont les plans d’action avaient un bel équilibre entre les engagements proposés par la Ville et les engagements novateurs imaginés par le partenaire. Le comité de pilotage planifie annuellement ce gala afin d’honorer d’autres partenaires.

Gala de reconnaissance en développement durable

Gagnant de la première édition du Gala de reconnaissance en développement durable

Suivi et résultats

La mobilisation citoyenne pour une initiative municipale en DD est à chaque fois un véritable défi, surtout à Bromont où les activités civiques de la municipalité intéressaient peu la population constituée de jeunes familles, de villégiateurs, de retraités, ainsi que de familles qui y sont établies depuis plusieurs générations. Cependant, compte tenu des principes du DD, un plan de DD sans l’implication des citoyens était voué à l’échec. La proximité des espaces verts, une campagne de communication efficace, l’efficacité des premières présentations et des ateliers de réflexion avec les citoyens, une population scolarisée et déjà sensibilisée, de bons contacts dans les milieux touchés par les ateliers sont tous des éléments qui ont fait en sorte que la participation a été un franc succès pour Bromont.

En plus d’avoir impliqué près de 500 citoyens dans les vingt (20) ateliers de réflexion, le projet a mobilisé des centaines de personnes pour la fête citoyenne célébrant l’adoption de la version préliminaire du plan de DD. Cette capacité d’engager le citoyen dans une réflexion municipale aura inspiré et redonné envie à plusieurs municipalités du Québec et du Canada de se lancer dans une telle démarche communautaire.

Depuis l’adoption du plan en septembre 2012, la Ville a dévoilé une plateforme interactive permettant aux citoyens, aux organismes, aux commerces et aux entreprises de s’engager en tant que partenaire du plan. Les gens peuvent s’inscrire, choisir leurs actions parmi celles proposées ou en enregistrer de nouvelles. Ce site se veut un lieu virtuel rassembleur autour d’un projet commun.

Consultation 2Après la mobilisation citoyenne pour les consultations et en raison de l’élaboration du plan sur une perspective d’une période allant jusqu’en 2030 pour sa réalisation, il fallait trouver des façons de conserver l’intérêt. La plateforme, de par son côté interactif permettait de demeurer en contact avec les participants des consultations et de susciter la mobilisation territoriale. Même si le taux de participation demeure à ce jour en deçà des espérances, il en reste quand même qu’il n’y a pas un mois qui passe sans que la Ville ne diffuse de l’information à propos du plan et n’obtienne des partenaires supplémentaires.  La vision 2030 de la Ville de Bromont devient le cadre de référence lors de la prise de décision des élus et de son administration, mais les citoyens et les entreprises en s’engageant directement via la plateforme web en choisissant des actions à porter peuvent aussi faire une différence vers l’atteinte de cette vision.

Toujours dans le but d’assurer un suivi, des outils de mesure ont été élaborés pour chaque grande orientation développée dans le plan. Les indicateurs de référence sont mis à jour annuellement par un logiciel nommé Métrio. Le conseil municipal a pris comme engagement de produire un bilan chaque année des décisions budgétaires en lien avec le plan. De plus, le directeur du DD présentera chaque année à la communauté un rapport de suivi de la mise en œuvre du plan de DD. Ce rapport comportera un suivi des actions posées par la ville, le nombre de partenaires (entreprises et citoyens) engagés à la réalisation des diverses actions proposées par le plan et la progression des indicateurs.

En conclusion

Pour conclure sur le projet, il faut souligner que sa force résulte de l’innovation de la campagne de sensibilisation, l’implication et la mobilisation des parties prenantes et le plan d’action qui en résulte. L’élaboration du plan aura représenté un exercice collectif d'importance et aura réussi à sensibiliser la majeure partie des familles et des institutions commerces et industries aux enjeux de DD pour Bromont.

Le plan est maintenant un guide pour les actions présentes et futures du conseil municipal et de l’administration. Ceci facilite la prise de décision, mais fait également en sorte que les enjeux environnementaux et communautaires ne peuvent être évacués du processus décisionnel.

Comment citer ce texte ?

VACHON, J.-F. (2014). « Démarche territoriale de développement durable "Pense ta ville" à Bromont ». Dans GAGNON, C. (Éd). Guide québécois pour des Agendas 21e siècle locaux : applications territoriales de développement durable viable, [En ligne] http://www.demarchesterritorialesdedeveloppementdurable.org/bromont-quebec/ (page consultée le jour mois année).

En complément

Plan de développement durable de Bromont

Le développement durable sous les projecteurs à Bromont

Dernière modification: 9 août 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× cinq = 30

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>