Choisy-le-Roi (France)

 

Marion Dallo

La démarche Agenda 21 à Choisy-le-Roi

Résumé

L’Agenda 21 de la municipalité de Choisy-le-Roi, dans la région d’Île-de-France, est composé du projet de ville durable et d’un plan d’action sur 2013-2018. La mairie de Choisy-le-Roi s’est engagée dans une démarche Agenda 21 en 2010. Auparavant, un travail collectif a été mené durant trois ans avec les habitants, les partenaires, les services municipaux et les élus. L’adoption de l’Agenda 21 a eu lieu en février 2013 à l’unanimité du conseil municipal.

Description du territoire

Au cœur du département du Val-de-Marne dans la région Île-de-France, la municipalité de Choisy-le-Roi est localisée dans la première couronne parisienne, 10 kilomètres en amont de Paris. La ville s’étend sur 554 hectares et compte près de 42.000 habitants (2013). Elle présente la singularité d’être la seule des 47 communes du Val-de-Marne à s’étendre des deux côtés de la Seine. Le fleuve joue un rôle de premier plan dans l’histoire de la ville.

Vue aérienne des deux rives à Choisy-le-Roi

Vue aérienne des deux rives à Choisy-le-Roi

 

image004

Les grands projets urbains à Choisy-le-Roi

Proche des grands pôles économiques que sont Paris et Orly-Rungis, la commune est desservie par un puissant réseau de transports collectifs. Pour autant, cette proximité de pôles d’emplois d’envergure ne suffit pas à juguler le chômage (12%) et son cortège de difficultés sociales.

La désindustrialisation massive, amorcée dans les années 1970, a bouleversé le paysage choisyen longtemps prédominé par l’activité industrielle et productive. Cette évolution a alimenté le chômage et produit de nombreuses friches industrielles.

Aujourd’hui, Choisy-le-Roi présente un profil résidentiel avec une importante offre commerciale. C’est la 7ième densité commerciale du Val-de-Marne et sa croissance démographique est importante, soit 20% entre 1999 et 2014. Elle poursuit un projet majeur de réaménagement urbain qui entraîne de fortes mutations :

  • Renouvellement urbain du centre ville avec réhabilitation des logements, création de liens entres les principaux espaces centraux dans l’objectif de recréer un véritable centre ville ;
  • Quartier sud : amélioration du cadre de vie, restructuration de l’urbanisme de ces quartiers et diversification des fonctions ;
  • Quartier du Port : reconquête du fleuve, programme mixte mêlant logements, activités et espaces publics ;
  • Chantereine : création de nouveaux logements et d’un parc d’activité (Val-de-Seine) ;
  • Avenue Villeneuve Saint-Georges et les quais de Seine : réaménagement des berges par le conseil général du Val-de-Marne pour recréer un lieu de vie et de promenade sur le quai et création de logement sur Seine-et-Parc.

Motivation et objectifs

La Ville a voulu engager une démarche globale qui fédère les partenaires, les habitants et les services municipaux pour apporter une réponse intégrée aux nombreux enjeux écologiques, économiques et sociaux. Cette dynamique, lancée en mai 2010, a permis l’élaboration de l’Agenda 21, selon deux recommandations : 1) une construction collective et 2) un projet global reliant les enjeux écologiques aux besoins humains. L’idée principale était de préserver les ressources pour mieux satisfaire les besoins.

Le maire de Choisy-le-Roi  avait les propos suivants dans le cadre de la démarche Agenda 21 : « Les défis qui s’imposent à nos sociétés sont immenses : dérèglement climatique, transition énergétique, cohésion sociale, solidarité internationale…Ils réclament une mobilisation à tous les niveaux : du local au global. Nous n’avons pas le choix. C’est de nos vies et de celles de nos enfants qu’il s’agit. Regarder ailleurs, déserter ou compter sur un miracle serait irresponsable.»

Cette vision du développement durable, positionnée sur les interfaces entre les conditions de vie et les ressources écologiques, confère à l’Agenda 21 le caractère d’un véritable projet urbain. Il ne se résume pas aux actions écologiques et ne limite pas son champ d’intervention à l’action municipale.  C’est une stratégie qui vise à offrir plus de satisfaction aux citoyens et ce en consommant moins de ressources.

Cette stratégie se décline à travers 5 engagements, 17 défis et 110 actions  reliés entre eux, notamment par des fils directeurs : l’épanouissement humain, l’eau et l’énergie.

image007

La traduction concrète de ces engagement prend corps dans la construction collective d'un programme de 110 action. Il sera mis en oeuvre durant la période 2013-2018.

Structure du travail

Pour la première fois à Choisy-le-Roi, nous avons réuni autour d’une démarche commune, les habitants, les agents municipaux, les partenaires institutionnels, économiques et sociaux ainsi que l’ensemble des élus du conseil municipal.

À partir d’un diagnostic partagé, chacun a pu faire des propositions concrètes afin d’engager la communauté dans une démarche ambitieuse de développement durable. Pour cela, une équipe-projet adaptée à l’ampleur de la mission, des groupes de travail pérenne ont été mis sur pied. Ensuite, des outils de communication, pour informer régulièrement de l’avancée de l’Agenda 21, ont été développés. La Ville a ainsi structuré son projet autour de la participation des forces vives présentes sur son territoire.

Ces équipes de travail  visent à mobiliser les habitants, dans le Forum 21, les partenaires institutionnels et associatifs avec son comité d’orientation, les services municipaux formant e  groupe d’agents référents et les élus.

Le Forum 21

Constitué d’une trentaine d’habitants volontaires, il accompagne la construction de image010l’Agenda 21, en valorisant leur compétence d’usage. Lieu de réflexion et de construction avec les habitants, il a accompagné toutes les étapes de la construction de l’Agenda 21, en affinant le diagnostic du point de vue de l’usager et en formulant des propositions citoyennes. Il nous a permis de partager une culture commune du développement durable, avec les habitants pour construire avec eux l’Agenda 21.

Le comité d'orientation

Sa vocation est d’assurer la participation des partenaires de la Ville comme les administrateurs de logements sociaux, les collectivités publiques et les associations. Il est composé du Maire, de ses adjoints, des partenaires institutionnels et socio-économiques. Il s’agit pour la Ville de ne pas limiter le projet de ville durable à son action au sein de l’administration municipale, mais d’agir en tant qu’animateur du développement durable et de sa prise en compte par l’ensemble des partenaires territoriaux.

Le groupe d’agents référents

Groupe de réflexion transversal des services municipaux, il est constitué d’une trentaine d’agents, avec une représentativité des services municipaux. Il s’est mobilisé sur l’intégration des principes du développement durable au sein des activités municipales.  Son rôle est de proposer tout en servant de relais d’information. Il a permis de construire un réseau d’agents porteurs de la démarche Agenda 21.

Le comité de pilotage

Composé des élus de la majorité et de l’opposition, il coordonne la démarche Agenda 21 et prépare les décisions à soumettre au Conseil municipal. Il se compose des élus de la commission développement durable/urbanisme élargie aux élus en charge des affaires économiques, du développement social et de la communication et des relations publiques. Il s’est réuni à plusieurs reprises pour ajuster et orienter la démarche.

Déroulement de la démarche

La démarche du point de vue chronologique suit les grandes étapes de l’Agenda 21 local qui ici ont été regroupées en deux temps.

image015

Chronologie de la démarche Agenda 21 local à Choisy-le-Roi

En encourageant la participation et la transversalité et en prenant en compte l’histoire urbaine et son évolution sociodémographique, il a été possible de partager l’élaboration du diagnostic. La mise en évidence des atouts, faiblesses et enjeux du territoire a abouti à la définition d’une stratégie communale qui permettra des actions plus appropriées.

Le diagnostic a servi de support à la rédaction de l’A21 qui vise à définir une vision commune et partagée des problématiques et enjeux locaux en matière de développement durable. Il s’est déroulé en deux grandes étapes. La première étape, menée par un bureau d’étude, a permis de déterminer la stratégie de DD à adopter par la Commune et son lancement . Par la suite, un premier diagnostic a été complété et remis à jour grâce à des entretiens individuels avec les services et  les parties prenantes. Ce diagnostic est la base du projet de ville durable.

Sept thématiques ont ainsi été explorées :

  1. Démographie et cohésion sociale;
  2. Épanouissement humain;
  3. Dynamique urbaine;
  4. Performance et responsabilité économiques;
  5. Préservation et valorisation de l’environnement et du cadre de vie;
  6. Cohésion territoriale;
  7. Gouvernance.

Pour chacune de ces thématiques, l’état du territoire, les politiques et programmes actuels ou à venir, les enjeux et des engagements ont été définis avec les parties prenantes.

Des événements grand public

Pour informer et associer le plus largement possible, nous avons organisé des événements grand public et développé des outils de communication dédiés à l’A21 :

  • Réunion publique de lancement (160 hab.);

    image017

    Semaine du développement durable

  • Réunion avec tous les agents municipaux  (250 agents);
  • Une semaine du développement durable avec une la programmation variée  et où nous avons partagé l’avancement de la démarche;
  • Des balades urbaines pour partager l’évolution de la ville et faire découvrir le patrimoine écologique.

Des outils de communications

Plusieurs outils ont été élaborés :

  • Création d’un logo décliné sur tous les supports de communication, un journal de l’Agenda 21, afin de rendre compte de l’avancée du projet et mettre à l’honneur les citoyens et partenaires;
  • Un blog qui fournit des informations sur l’Agenda 21;
  • Diverses initiatives sur le développement durable;
  • La réalisation de film sur l’Agenda 21.

Des outils de communication de la Ville

Des outils de communication ont aussi été créés :

  • Journal municipal, lettre économique et journal à destination des agents municipaux;
  • Plan d’action de DD 2013-2018;
  • Un plan d’action composé de 110 actions de DD est ressorti des différentes rencontres. Ce plan d’action répond aux 5 engagements et 18 défis préalablement définis. Ces actions touchent bien entendu l’activité municipale, mais certaines sont également portées par les partenaires de la Ville, soit l’Agence Locale de l’énergie, Valophis Habitat et le Syndicat des eaux d’Île-de-France (SEDIF).  La mise en œuvre du plan d’action a été commencée en 2014.

Suivi et évaluation

Pour le suivi et l’évaluation, des fiches et un observatoire ont été élaborées. Chaque fiche action identifie un porteur de projet  chargé de mettre en œuvre l’action, de rendre compte régulièrement de son avancée et de renseigner les indicateurs d’évaluation. Ces fiches actions alimentent un tableau de bord. Ce tableau donne une vision globale de l’avancée du plan d’action et sert de base à l’évaluation annuelle de l’Agenda 21.

Parallèlement, un observatoire du développement durable est mis en place. Il a vocation à mesurer l’évolution de la durabilité du territoire en fonction d’indicateurs synthétiques. Cet observatoire sera revu tous les trois ans. Ces indicateurs se présente comme suit :

  1. Indice de développement humain-2 (adaptation de l’IDH au niveau local) : c’est un indicateur synthétique sur le contexte social et économique prenant en compte les dimensions de la santé, de l’éducation et du revenu;
  2. La mixité à l’échelle des quartiers : mixité de l’habitat (statut d’occupation), revenus fiscaux moyens par unité de consommation et part des ménages imposés et dépendances financières aux aides sociales;
  3. Évolution de l’emploi et de la mobilité pendulaire;
  4. Empreinte écologique et émission de gaz à effet de serre sur le territoire.

Afin de continuer un travail transversal, de permettre aux différents porteurs de projets d’échanger autour d’une thématique commune et de s’enrichir mutuellement, quatre groupes de travail ont été formés avec les porteurs de projet, soit la Ville et les partenaires :

  1. Nature en ville et cadre de vie;
  2. Cohésion sociale, emploi et formation;
  3. Transition énergétique;
  4. Dynamique culturelle et attractivité urbaine.

Ils permettent d’embrasser les cinq engagements de l’Agenda 21. Ces groupes de travail se réunissent deux à trois fois par an.

Le cinquième engagement, Ville exemplaire de l’Agenda 21, est mis en œuvre, entre autres, par des groupes de travail missionnés par la direction générale. Ces groupes sont composés du pilote de l’action, de l’animateur du groupe, des agents référents de l’Agenda 21 volontaires sur cette action et des personnes ressources.

Le groupe de travail Forum 21 a maintenant deux rôles : 1) faire le lien avec les conseils de quartier dans une démarche itérative, et 2) accompagner la mise en place de certaines actions de l’Agenda 21. Trois grandes familles d’actions sont travaillées avec les citoyens :

  1. Les actions de sensibilisation (Quelle façon de communiquer ? Quels enjeux ?) ;
  2. Les actions menées par la Ville qui peuvent être amplifiées par l’implication des habitants grâce au relais du Forum 21 ;
  3. Les actions de long terme de l'Agenda 21, dont le schéma de circulations douces, la signalétique des lieux culturels, le rythme de vie, etc.

Conclusion

L’Agenda 21 de la ville est un projet de développement durable ambitieux qui en est à sa première étape. Le travail a d’ailleurs été reconnu par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie qui a délivré à la ville, et ce pour une durée de trois ans le label « Agenda 21 local de France ». Ce n’est que le début d’un engagement à long terme dans le développement durable et l’amorce d’une démarche qui repose sur un principe d’amélioration continue. Aujourd’hui, l’enjeu principal est d’assurer la mise en œuvre du plan d’action et d’amplifier la mobilisation citoyenne.

Comment citer ce texte ?

DALLO, Marion (2014). « La démarche Agenda 21 à Choisy-le-Roi ». Dans GAGNON, C. (Éd.). Guide québécois pour des Agendas 21e siècle locaux : applications territoriales de développement durable viable, [En ligne] http://www.demarchesterritorialesdedeveloppementdurable.org/choisy-le-roi-france (page consultée le jour mois année).

Dernière modification: 5 juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept × 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>