Nova Friburgo (Rio de Janeiro, Br.)

 

Paulo Roberto de Souza,
Traduit par Julia Santos Silva

L'Agenda 21 local de Nova Friburgo, (Rio de Janeiro, Br.)

RésuméL’Agenda 21 Local de Nova Friburgo est né d’une initiative du Conseil municipal de l’environnement de la Ville. Il s’agit d’une démarche en deux temps, soit de 2004 à 2008 et de 2008 à 2011. Le premier temps a été consacré à l’état des lieux et au diagnostic territorial, suite à 250 rencontres et la participation d’environ 600 personnes. Le deuxième temps a permis de consolider l’A21L et de l’adapter aux défis soulevés par l’installation du Complexe pétrochimique de l’état de Rio de Janeiro (Comperj). Financé par la Compagnie pétrolière Petrobras, il fait partie du projet « Agenda 21 Comperj », englobant 14 municipalités de l’État de Rio de Janeiro concernées par ce projet.

Les caractéristiques du territoire

La municipalité de Nova Friburgo se situe dans l’État de Rio de Janeiro, au sud-est du Brésil. Elle possède une superficie totale de 933 Km² et une population de 182 082 habitants et comprend une des plus grandes réserves naturelles du pays.

Figure 1. Localisation de la municipalité de Nova Friburgo (Abreu, 2006; Fundação CEPERJ)

La ville est le plus grand centre de fabrication de sous-vêtements du Brésil. C’est aussi un centre régional important pour l'industrie métallurgique fabriquant environ 45% de la production des serrures résidentielles du pays. Nova Friburgo est considéré comme un pôle dans le domaine de l'éducation, des services de santé, du commerce et des services d’ordre juridique de l'État.

Située dans une région montagneuse, la municipalité est située en amont de deux bassins versants, soit celui de la rivière Paraíba do Sul et celui de la rivière Macaé. Le bassin versant de la rivière Paraíba do Sul s’étend aussi dans les États de Minas Gerais et de São Paulo. La conservation de ces cours d’eau est de grande importance pour toutes les municipalités qui se trouvent en aval de Nova Friburgo.

Figure 2. Centre-ville de Nova Friburgo (photo : Regina Lobianco).

Présentation du projet

L’A21L de Nova Friburgo (NF) est le fruit de deux temps ou cycles d’activités et de financement. Il y a donc eu un premier et un second A21L. Le premier a commencé en 2004, suite à une initiative du Conseil municipal de l’environnement de la ville (COMMAM).

En 2005, le COMMAM a amorcé ses démarches de financement, auprès du Fonds national de l’environnement du Brésil (FNMA). Ce processus a été mené par l’Institut des études religieuses (ISER), une ONG qui avait l’expertise et qui a coordonné les actions en partenariat avec la municipalité. En 2006, suite à l’obtention du financement, le travail commence dans différents secteurs de la ville, sur la base territoriale des trois bassins versants municipaux (1) : celui de la rivière Bengalas, celui de la rivière Macaé et celui de la rivière Rio Grande.

De 2006 à 2008, une étape de diagnostic territorial, d’état des lieux et d’élaboration de projets (2) axée sur la santé environnementale, la dégradation de l’environnement et la réduction de la pauvreté dans la ville a été effectuée. Cette étape, très riche en informations, a été alimentée par les connaissances des participants.

De 2008 à 2011, un partenariat a été établi avec le projet Agenda 21 Comperj, financé par la Compagnie pétrolière Petrobras. L'Agenda 21 Comperj vise à :

  • 1) susciter la création d’A21 locaux et des Forums dans les 14 municipalités touchées par le complexe;
  • 2) renforcer ceux déjà existants.

Le Forum de l’A21L de NF est un espace de dialogue dans lequel les représentants des divers secteurs (tableau 1) s’investissent en vue de son élaboration, tout en s’harmonisant à l'Agenda 21 brésilien, à celui de l’État de Rio de Janeiro et à celui de Comperj qui prend en considération les impacts environnementaux du complexe pétrochimique (Comperj) dans la région. Il est situé à 80 Km de NF.

Tableau 1. Les secteurs de société et ses représentants dans la démarche de l’A21L NF, 2011

SECTEURS REPRÉSENTANTS
Premier Municipalités, élus, pouvoir législatif et judiciaire, organismes et entreprises publics.
Deuxième Entreprises privées, associations et fédérations du secteur productif.
Troisième ONG, syndicats, associations, fondations.
Communauté Associations des résidents et de pêcheurs, citoyens.

Dans la deuxième génération de l’A21L, des enjeux de développement durable à Nova Friburgo, liés à la présence du Complexe pétrochimique (2008), ont été identifiés en partenariat avec les quatre secteurs de la société (tableau 1) et visait la création de liens entre la Petrobras et les communautés touchées par le Complexe et leur état des lieux avant l’implantation du Comperj (pour voir la vidéo en portugais sur l’A21L de NF, cliquez ici).

Figure 3. Localisation du Comperj - archives Agenda 21 COMPERJ.

Figure 4. Aire du Comperj , archives Agenda 21 COMPERJ.

Structure, étapes et organisation de l'A21L

La démarche d’A21L est structurée par quatre groupes de travail :

  • 1. la coordination générale ;
  • 2. la coordination des 3 organismes de bassins versants avec la participation des 4 Universités de Nova Friburgo (Estácio de Sá, Cândido Mendes et Norte do Paraná qui font des travaux de recherche);
  • 3. la coordination de la communication ;
  • 4. la coordination exécutive.

Les coordonnateurs de ces groupes sont des bénévoles choisis par le groupe de travail. La coordination change chaque année, mais le coordonnateur général de l’A21L a la possibilité de continuer un an de plus, s’il y a consensus. Tout ce travail a été fait sans financement, avec le soutien de plusieurs institutions de Nova Friburgo, dont le SEBRAE, le FIRJAN, le SENAC e le SESC.

Le travail entre les différentes coordinations se fait par des réunions au moyen de la téléphonie Skype, des courriels et des rencontres mensuelles. Le site internet du projet diffuse les dates des rencontres et les dernières nouvelles ; un « chat » a été également créé pour faciliter la communication. Les participants reçoivent aussi un bulletin bimensuel comprenant les dernières nouvelles sur l’A21L. Tout au long de la démarche, le nombre de participants a varié à chaque rencontre. Lorsque l’A21L a commencé à être connu, les participants ont été choisis par consensus et par secteur d’activités (voir tableau 1), soit un maximum de 10 représentants et 10 suppléants, afin d’éviter les délais dans le plan de travail.

Figure 5. Les membres et les facilitateurs du Forum de l’A21L de Nova Friburgo (Agenda 21 NF).

L’A21L a le support des médias locaux qui mettent l’accent sur les actions réalisées et permettent la diffusion d’informations favorisant ainsi la participation en moyenne de 20 à 30 personnes aux activtés.

Pour la deuxième édition de l’A21L, quatre ONG ont été engagées pour travailler avec les représentants des quatre secteurs, à partir de rencontres mensuelles. Les ONG engagées sont : l’Institut Ipanema, l’Institut ISER, l’Association du projet Rodaviva et l’Association des services environnementaux. Chaque ONG a compilé les résultats des rencontres et un colloque a été réalisé pour regrouper et discuter du contenu. Au final, avec les contributions d’autres rencontres, un deuxième A21L a été écrit. Cette édition a permis d’adapter l’A21L de NF (première édition) aux défis soulevés par l’installation du Complexe pétrochimique de l’état de Rio de Janeiro (Comperj).

Le 12 janvier 2011, tout était prêt pour lancer l’A21L, quand tous ont été surpris par la plus grande catastrophe naturelle du Brésil qui a ralenti la présentation et le dépôt du document final. Il a plu pendant dix jours et le 12 janvier, en seulement six heures, les précipitations d’environ 350 mm d'eau ont provoqué des glissements de terrain, des inondations dues au débordement des rivières qui traversent la ville : 490 personnes sont mortes, des maisons se sont effondrées et de nombreuses familles pauvres ont tout perdu, maisons et moyens de subsistance. Conséquemment, cette catastrophe a entraîné une révision majeure de l’A21 afin d’inclure ses conséquences (voir photos).

Plusieurs organisations internationales ont aidé les familles affectées pour qu’elles retrouvent leurs moyens de travail, telle celui de la couture de sous-vêtements à la maison pour des entreprises.

Figure 6. Ville de Nova Friburgo avant la catastrophe naturelle de janvier 2011

Figure 7. Ville de Nova Friburgo – glissements de terrain après les pluies diluviennes (janvier 2011)

Développement de l'A21L

L’élaboration des deux A21L s’est faite à travers des étapes de mobilisation et de participation, mais aussi avec l’inclusion et la formation des communautés urbaines et rurales des bassins versants de Bengalas, Macaé et Rio Grande. Ces communautés sont représentées de manière significative dans le Forum de l’A21L depuis 2006. Elles ont des règlements sur le nombre des représentants, des organismes, des suppléants et sur la structure nécessaire pour les réunions et un calendrier de rencontres.

La participation des communautés des bassins versants

Chaque bassin versant a des préoccupations bien définies, soit la question du développement urbain dans celui de Bengalas, la protection environnementale dans celui de Macaé et les aires de production agricole dans celui de Rio Grande. Pour le deuxième A21L, le travail a été réalisé avec les quatre secteurs mentionnés (tableau 1) de la municipalité. Le nombre de participants avec différentes opinions a augmenté, ce qui a contribué à l’amélioration des textes en raison de la quantité et de la qualité du contenu amené par les participants.

Si le premier A21L a été écrit par une ONG à partir du travail avec la communauté, le deuxième a été produit par des bénévoles, regroupés par secteur et par bassin versant. Plus de 600 personnes ont assisté à 250 rencontres. Des questionnaires ont été distribués aux participants de la démarche afin de faire un diagnostic de la municipalité et d’élaborer un plan d’action.

Il est à noter que la méthodologie utilisée pour l’élaboration de l’A21L de NF est celle fournie et recommandée par le Ministère de l’Environnement. Elle se décline en 6 étapes:

  • 1. Mobilisation pour sensibiliser le gouvernement local et la société civile;
  • 2. Création du Forum de l'Agenda 21 local;
  • 3. Élaboration d'un diagnostic;
  • 4. Élaboration du plan local de DD;
  • 5. Mise en place du plan local de DD;
  • 6. Suivi et évaluation du plan local de DD.

Figura 8. Rencontre pour l’A21L, 2011

À NF, nous en sommes à l’étape 5 de mise en œuvre du plan d’action de DD, suite à une large consultation publique.

Figure 8. Rencontre de formation à Nova Friburgo, 2011

La stratégie de communication

La stratégie de communication a été très simple : l’information a été diffusée par la radio AM et par des reportages. Pour le deuxième A21L, cela a été plus facile, car la majorité de la population était déjà au courant et l’invitation à participer a été renforcée par les médias. Ensuite, les bénévoles ont commencé à apparaître spontanément. La communication est l’un des éléments les plus importants pour la réussite de la mobilisation et du plan d’action.

Tous les citoyens de NF ont été consultés depuis la création du Forum. Il s’agit d’une ville à « l’âme verte » où de nombreuses organisations s’investissent pour la durabilité, générant différentes expériences de formation, selon une vision commune d’amour et de solidarité.

Évaluation et accompagnement

Malgré le manque de coordination de l’évaluation, les ONG engagées dans le projet d’administration de questionnaires (3.1, 3.2, 3.3, 3.4) sur l’A21L, ont été désignées aux fins d’évaluation du projet. L’accompagnement de la phase d’évaluation a été fait par Patrícia Kranz, spécialiste des A21L.

Résultats

Parmi les actions réalisées dans le cadre de la démarche de l’A21L, il y a le 1er colloque sur la gestion de l’eau. Celui-ci a suscité la création de la Compagnie de distribution de l’eau et de traitement des eaux usées. Elle traite 30% des eaux usées ce qui est au-dessus de la moyenne nationale, selon la taille de la ville.

Ensuite, il y a l’attribution de 100% de l’ICMS-VERT au Conseil municipal de l’Environnement. L’ICMS-VERT est le montant de la taxe sur les opérations de circulation des marchandises et de services de transport appliquée par les États. Un pourcentage de 2% de l’ICMS-VERT est consacré à la logistique de l’A21L.

Une première École de politiques publiques et de gestion environnementale au Brésil, issue du Plan de DD au niveau local et de l'A21L de NF (http://www.epgea.com.br/) a été fondée. Des représentants de l'A21L ont été invités à participer comme membres effectifs du Conseil municipal de l'Environnement (COMMAM).

Un autre résultat associé à l'A21L est la Loi municipale d'arborisation urabine no 5699. Cette Loi permet aux entreprises privées de planter des semies d'arbres et de laisse son logo pendant 3 ans sur place. La période est également valide pour l'entretien des arbres par l'entreprise. Ce projet sera exécuté en partenariat avec des entreprises commanditaires du projet de Nova Friburgo.

La démarche A21L a apporté plusieurs avantages à la communauté, dont celui de participer à la dynamique urbaine, à travers les quatres grands types d'acteurs ou secteurs, soit le gouvernement, le secteur privé, les ONG et les communautés.

Parmi les difficultés rencontrées à sa mise en oeuvre, il y a l'obtention d'un consensus entre les participants. Quand cela n'était pas possible, l'ensemble du débat a été repris et d'autres personnes plus informées ont été incluses afin d'éclairer certaines questions. Une autre difficulté est liée à la grande superficie de la ville, soit 933 km2. Il y a des bénévoles qui ont dû parcourir de très grandes distances pour venir aux rencontres, organisées dans des lieux accessibles à toutes les communautés impliquées.

Leçons apprises et défis

Pour avoir une large participation d’acteurs et de citoyens au sein de l’A21L, plusieurs conditions s’avèrent nécessaires :

  1. obtenir la diffusion des actions auprès des gouvernements municipal, de l'État et du fédéral et leur soutien; cela est très important car elle permet d'avoir aussi le soutien de la population et de mobiliser les bénévoles;
  2. favorsier le renforcement des capacités des représentants locaux pour la mise en place des actions;
  3. la mise ne place d'un travail de coopération entre les différents secteurs de la municipalité, en particulier celui de la société civile: la synergie qui en découle favorise l'autonomisation des représentants, avec des actions concrètes et la structuration d'organismes;
  4. favoriser l'apprentissage par rapport à de nouveaux thèmes pour la formation de leaders.
    Actuellement, l'A21L comprend 400 projets et actions. Un des défis est d'impliquer les universités pour appuyer et développer ces projets, dont:

    • le Jardin botanique d'altitude;
    • l'École de politiques publiques et de gestion environnementale;
    • l'arborisation urbaine;
    • l'éducation environnementale dans des écoles et des entreprises;
    • la création du Conseil municipal de développement.

Figure 9. Rencontre du lancement de l’A21L de Nova Friburgo (Comperj, 2011).

Conclusion

Deux A21L ont été livrés aux citoyens de NF et ce grâce à une large participation des représentants des communautés, de la municipalité, de l’État, des ONG, des universités, des fédérations, des associations et des services. Le deuxième plan d’action de DD a inclus les impacts de la catastrophe naturelle de janvier 2011 qui ont forcé une mise à jour des actions et des données fournies. En 2018, Nova Friburgo fêtera ses 200 ans de fondation ; plusieurs projets sont en train d’être élaborés à partir de l’A21L conçu pour créer une ville plus belle, plus durable et plus humanisée pour tous ses résidants.

Paulo Roberto de Souza, auteur du texte et l'un des responsables de l'A21L de Nova Friburgo,

en compagnie de Christiane Gagnon, éditrice du Guide pour des A21L.

Comment citer ce texte ?Roberto de Souza, Paulo (2011). « L'agenda 21 Local de Nova Friburgo ». Dans GAGNON, C. (Éd) et E., ARTH (en collab. avec). Guide québécois pour des Agendas 21e siècle locaux, [En ligne] http://soluss.uqac.ca/AL21/9595_fr.html (page consultée le jour mois année).

Pour aller plus loin...

Abreu, R. L. (2006). Mapa localizador do Rio de Janeiro. Page consultée à http://pt.wikipedia.org/wiki/Ficheiro:Brazil_State_RiodeJaneiro.svg

Nova Friburgo. (2011). Agenda 21 local de Nova Friburgo. Nova Friburgo: MMA.

Agenda 21 Comperj. (2011). Reconstrução de Nova Friburgo é destacada no lançamento de Agenda 21. Page consultée à http://www.agenda21comperj.com.br/noticias/reconstrucao-de-nova-friburgo-e-destacada-no-lancamento-de-agenda-21

Politique nationale urbaine.

Dernière modification: 10 juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 2 = seize

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>